Jour de tempête à Damgan

mardi 7 janvier 2014
par  Nicolas Kedzierski

Les limites d’un modèle de protection du littoral

 

 La tempête du Jour de l’an qui a touché le littoral breton, a révélé une fois de plus les fragilités des protections de notre côte. Cet épisode tempétueux s’est accompagné d’une onde de submersion marine que nous avons pu observer sur plusieurs secteurs de la commune et plus particulièrement sur le secteur de Pénerf qui pour l’occasion avait acquis le statut d’île. Cette tempête a montré que les murs de protection sont fragiles et méritent un examen attentif. En effet à plusieurs reprises des portions de mur se sont effondrées à St Guérin en mars 2008 http://www.damgan.info/st-guerin-es... et précédemment à la plage du Bil ou près du « quartier latin » à Pénerf. Jusqu’à présent les murs de défense ne se sont rompus qu’en un seul endroit à la fois et non sur plusieurs secteurs pendant une même tempête. Les dégâts occasionnés ont été limités et sans préjudice pour les habitants.

 Le secteur qui a cédé en ce début janvier se situe entre les deux écoles de voile, après le dernier stabiplage en direction du CND. Ces stabiplages ont été installés pour stopper les déplacements de sédiments et réalimenter la plage en sable. Mais si le sable est bien présent en amont du stabiplage dans le sens de la dérive littorale (1), il fait défaut en aval. En effet, un surcreusement de la plage pouvait être observé depuis plusieurs mois. Il fragilisait le mur dont les fondations étaient mises à jour. Les effets conjugués des violentes houles déferlant sur le mur, des infiltrations de la mer et de la pluie en arrière du mur et l’absence de sable au pied de l’ouvrage ont entraîné son effondrement.

Photo 1 : L’état du mur samedi 4 janvier 2014. Le comblement temporaire par des enrochements a permis de limiter le creusement en arrière de l’ouvrage.

 

 Doit-on être surpris de ce mauvais état du mur de défense ? Rappelons que le Conseil Départemental des Risques Sanitaires et Technologiques (CODERST) qui s’était réuni le 19 septembre 2013 avait classé le perré situé entre la plage de St Guérin et la Grande plage de Damgan en « digue B » (http://damgan.info/compte-rendu-non...) nécessitant des travaux de surélévation pour assurer une protection adéquate de la population .

 

Note 1 - Courant consécutif aux houles dominantes et aux déferlements des vagues sur la côte. Ce courant est parallèle à la côte et s’effectue de l’ouest vers l’est sur le littoral de notre comune. Ce courant transporte sables, vases de la rivière de Penerf à la baie de Kervoyal. C’est donc ce courant qui contribue à alimenter en sables les plages de St Guérin de Damgan puis de Kervoyal.

 

Photo 2 : La fissure entre la rampe bétonnée et le mur en pierre a été rebouchée récemment au vu de la date indiquée sur la partie gauche de l’ouvrage.
Photo 3 : La fissuration et les trous facilitent l’infiltration de l’eau de mer, sous pression lors du déferlement des vagues. L’action conjointe de l’eau de mer et de l’eau de pluie sape le substratum (la dune) en arrière du mur, un décollement de l’ouvrage se produit alors. Le mur ne s’appuyant plus sur la dune peut être enfoncé par le déferlement des vagues lors d’une tempête. L’effondrement commence par le haut du mur de défense, la partie en pierre cède la première. Les vagues déblaient ensuite la base bétonnée en arrachant les blocs puis la brèche s’agrandit latéralement par effondrements successifs des autres panneaux de mur.

 

 De plus, lors du dernier conseil municipal en décembre 2013, une somme de 5000 euros a été votée au budget pour la défense des côtes pour le début de l’année 2014, période hivernale où les situations de tempête sont les plus fréquentes. Marc Lamour avait fait remarquer à M. le Maire que cette somme était peu importante compte tenu de l’enjeu. Ce dernier lui avait répondu que l’on verrait éventuellement à l’augmenter si le besoin s’en faisait sentir. M. Lamour avait proposé d’anticiper chaque année la consolidation des murs de défense par l’engagement régulier de travaux et par la vérification de leur état. Monsieur le maire lui avait assuré que tous les perrés avaient été vérifiés récemment et que tous les travaux de consolidation nécessaires avaient été effectués. Hélas, les événements récents prouvent que la situation est loin d’être sous contrôle. Pourtant, il suffit d’écouter le ressac des vagues contre certains murs pour se rendre compte que ceux-ci ne prennent plus appui sur la dune ou sur les terrains qu’ils sont censés protéger.

 Une fois de plus, nous avons eu de la chance car une tempête de type Xynthia frappant notre côte aurait eu des conséquences bien plus graves. La surcote observée en fin d’après midi du premier de l’an demeure inférieure à celle engendrée par l’onde de la tempête Xynthia sur les côtes vendéennes. La carte de submersion marine permet de localiser les secteurs les plus vulnérables, elle est un outil indispensable pour anticiper les changements climatiques qui s’opèrent. Des décisions importantes pour notre sécurité tardent à être prises. M. le Maire doit avoir conscience des risques qu’un mauvais état des ouvrages de défense fait courir aux Damganais.

 Cette tempête pose également le problème du coût de ces défenses côtières. Qui doit l’assumer ? L’État qui partage avec les communes la responsabilité de la délivrance de certains permis de construire dans des secteurs qui n’auraient jamais dû être urbanisés ? Les propriétaires de résidences situées en bord de mer qui réclament maintenant l’aide financière collective pour assurer la défense de leur bien ?



Commentaires

Météo

Damgan, 56, France

Conditions météo à 05h30
par weather.com®

11°C


  • Vent : 24 km/h - sud
  • Pression : 1009.5 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 22 novembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 23 novembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 24 novembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 25 novembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 26 novembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions