L’avenir du littoral breton en débat

Succès pour la conférence du 25 avril
vendredi 1er mai 2009
par  L’association Damgan Autrement

Cette conférence, organisée par notre association le samedi 25 avril 2009, a réuni près de 100 personnes dans la petite Salle des Corsaires de Damgan.

Animée par Yves LEBAHY, Professeur agrégé de géographie, cette conférence a permis à un public passionné de débattre des conséquences d’une absence de politique volontariste d’aménagement du territoire breton.

Trois représentants de la municipalité d’AMBON et un de la municipalité de MUZILLAC étaient présents. En revanche nous déplorons qu’aucun des Élus de DAMGAN, tous invités, n’ait fait le déplacement (hormis évidemment « nos » Élus). En pleine période de révision du PLU de la commune, le thème de la conférence ne pouvait qu’interpeller des gestionnaires responsables.

Des mutations d'une profonde gravité

Les mutations profondes subies par le littoral s’étendent à l’ensemble de la région : l’extension massive de l’habitat touristique, souvent dévolu à l’habitat principal quand l’âge de la retraite arrive, a entraîné une spéculation qui a repoussé vers l’intérieur les jeunes générations, et même les autochtones.

Cette expansion basée sur l’économie de villégiature est à terme une erreur, et les autres régions y ont déjà mis un frein. La Bretagne la voit encore s’amplifier, alors qu’elle a de graves répercussions :

• Elle entraine la disparition de l’espace agricole et la dégradation du milieu marin, producteurs de richesses naturelles dont nous pourrions avoir besoin dans le futur.

• Elle rompt l’équilibre intergénérationnel puisqu’elle prive les jeunes actifs à la fois de moyens de produire (pêche, agriculture et élevage) et de la possibilité de résider dans une région que la hausse du foncier rend inaccessible.

• Elle nécessite l’augmentation des équipements et infrastructures routières sans contrepartie puisqu’elle ne produit rien.

Anticiper les mutations climatiques

Région très convoitée, la Bretagne doit dès maintenant réfléchir aux différents phénomènes naturels auxquels elle va être confrontée : la gestion de l’eau en particulier sera cruciale, car les prévisions d’accroissement de la température, de réduction des précipitations et d’élévation du niveau marin ne permettront pas la densification d’une population déjà en forte augmentation.

Ignorées dans les documents d’urbanisme, les lourdes conséquences de la montée des eaux dépassent déjà les scénarios les plus pessimistes (à Damgan, la tempête du 10 mars 2008 était un premier signal d’alarme).

Il est urgent d’anticiper et de mettre en place une politique de préservation de ce territoire où l’interaction entre terre et mer est essentielle à l’équilibre environnemental. L’aménagement est dominé par un marché dérégulé : il n’y a pas actuellement de prospective d’aménagement au niveau régional, national et européen.

Un véritable projet de société, courageux et désintéressé

Or il s’agit maintenant de concevoir un véritable projet de société, qui redonne à l’homme la responsabilité de l’utilisation du territoire, qui stoppe l’urbanisation en zone fragile, et qui revalorise les activités primaires (agriculture, pêche, aquaculture et conchyliculture, dont les acteurs commencent à revendiquer un retour à une production locale et raisonnée).

Il nécessitera du courage politique et du désintéressement de la part de tous les décideurs et de chaque citoyen pour le mettre en place, mais il est la seule solution pour endiguer une dégradation annoncée.

Quelques chiffres :

• Si l’accroissement de la population littorale se poursuit au rythme actuel de 3 % par an, elle aura doublé dans 23 ans.

• Le taux de résidences secondaires est de 61,9 % dans la région (83 % à Arzon).

• Le Morbihan arrive dans les 5 premiers dans le classement du patrimoine individuel, mais dans les 5 derniers en ce qui concerne la production de richesses.

• Prévisions de changements climatiques à l’horizon 2100 : + 2,5° de température, - 25 % de précipitations et entre 0,75 et 1,80 m d’élévation du niveau marin.

JPEG - 85.5 ko
Dédicace du dernier livre de Yves Lebahy

« Bretagne, un autre littoral ». Editions Apogée, 2009. 160 pages. ISBN : 9782843983238. Prix : 17 €. Pour l’acheter en ligne

Une vidéo d’Yves Lebahy qui le même jour (le matin du 25 avril) était invité par les élus de la région de Quimper :

]


Pour en savoir davantage sur l’évolution de l’immobilier dans le Morbihan : http://www.notaires-ouest.com

Et sur les problèmes de l’eau en Europe : http://www.eea.europa.eu/fr


Commentaires

Météo

Damgan, 56, France

Conditions météo à 18h30
par weather.com®

17°C


  • Vent : 16 km/h - ouest
  • Pression : 1022.4 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 19 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 20 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 21 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 22 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 23 septembre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions