Les mystères du Champ Creiss (suite)

mercredi 5 mai 2010
par  Mélusine

Mélusine nous avait promis une suite à ses mystères du Champ Creiss....

Ça y est, j’ai eu quelques informations…

Bien sûr tout le monde ici sait à qui appartenait le Champ Creiss, de toute façon ça n’a pas d’importance, c’est le passé.

J’ai donc appris que le Champ Creiss avait été préempté en 94, « si ma mémoire est bonne » m’a dit mon informateur dont le grand âge peut être responsable de quelques erreurs de datation ; et il a rajouté : « avec le projet d’y installer des services (poste, cinéma, cantine, voire des commerces et des logements) afin de recentrer le village vers la mer autour de la place. »

94, je précise pour ceux qui se poseraient la question que c’était au 20e siècle, pas en 1894. Mélusine, c’est juste un pseudo, un nom de plume, ça n’est pas Merlin qui m’a raconté cela. Finalement ça ne fait que 16 ans... Seize ans qu’une équipe municipale avait eu une idée qui, ma foi, pouvait être étudiée sérieusement.

Je pense qu’il faudra faire une fête sur la place pour les 25 ans, puis pour les 50 ans peut-être bien mettre une plaque, et nos enfants y mettront une stèle pour les 100 ans. Un parking de plus de un hectare en plein bourg, un champ de foire sans bestiaux au 21e siècle, quoi, dans un bourg où le marché l’hiver compte une quinzaine de commerçants à tout casser, qui n’ont pas de problème d’emplacement, c’est quand même un peu triste pour les gens qui habitent là toute l’année.

Il paraît qu’il y a encore des personnes qui croient aux jeteurs de sorts, aux malédictions. Moi, je n’y crois pas, être superstitieux, ça porte malheur, d’abord.

J’ai cherché dans les livres ce qui pouvait empêcher de construire une maison, un édifice, sous peine de catastrophe. C’est comme ça que j’ai appris qu’à l’est de Montréal, « les projets avortés, mal à propos ou malchanceux se succèdent depuis plus d’un siècle et demi ».

Ça nous donne de la marge, après tout si on rate un projet, par exemple en misant tout sur un terrain où jusque là on n’a pas osé faire autre chose qu’un hangar, on se consolera en se disant qu’on n’ est pas les seuls. Et puis qu’on ne pouvait pas savoir qu’il était inondable, par exemple…

Il y a aussi Pénélope, mais elle faisait une tapisserie et pas une salle polyvalente ou un centre médico-social, et puis c’était elle qui détricotait. Mais elle avait une bonne raison, elle attendait l’homme qu’elle aimait et n’avait pas vraiment envie de se marier avec un autre, fût-il roi… (à ce sujet, je me permets de vous suggérer la lecture d’un très joli album : Pénélope et Marguerite, que j’ai découvert au détour de mes recherches.)

Y aurait-il une histoire d’amour derrière le Champ Creiss ? Ça deviendrait diablement (ah ! ah !) intéressant sur le plan de l’histoire locale ;-)

Par exemple une femme aurait fait jurer à son amant que jamais ce terrain ne serait construit et que celui-ci userait de tout son pouvoir pour empêcher qu’il le soit. Comme ça serait romantique, non ?

Parce que par exemple, quand elle était petite, la chaîne de sa médaille se serait cassée sur le Champ Creiss et elle l’aurait perdue. Et depuis ce temps-là, à chaque fois qu’elle irait par là, elle chercherait un peu ? Elle se dirait que si ce champ était construit, elle perdrait définitivement toute chance de retrouver sa médaille ?

C’est un scénario qui pourrait tenir la route, sauf que je ne vois pas d’homme qui se laisserait assez corrompre pour les yeux d’une femme, en tout cas, pas à Damgan, et surtout pour un petit bijou, même en or, même si elle y était attachée.

En plus il ne pourrait pas dire cela, le Monsieur, il serait obligé d’inventer un motif plus sérieux. Aller voir le maire pour lui confesser un secret épouvantable pouvant compromettre des personnes haut placées !

Par exemple : lorsque les riverains de la rue de la Digue, de la rue du Champ-Creiss et de la rue des Récifs auraient acheté leur terrain, ils l’auraient payé plus cher avec une promesse de la part du vendeur que le Champ Creiss ne serait JAMAIS construit. Vous allez me dire que des clauses à vie, c’est impossible ; et en plus, qui serait assez puissant pour empêcher une telle chose ? Là, c’est carrément n’importe quoi ; en plus moi j’ai des amis dans ces trois rues et ils me l’auraient dit.

J’ai continué mes recherches et je suis tombée sur une histoire de sorcellerie (à prendre avec des pincettes, avec des tisonniers, même !)

 {« POUR CONJURER LE MAUVAIS SORT DE VOTRE MAISON ; idéal pour faire tourner le sort en votre faveur et pour briser la chaîne d'ennuis qui surviennent chez vous :

A faire en phase de croissante de la Lune.

Matériel : 9 têtes d’ail, 1 grosse aiguille de couture (épaisse), du fil rouge et du fil noir, 1 bougie noire, encens de bois de santal.

Allumer la bougie et faire brûler l’encens. Couper deux longueurs de fil (environ 60cm) une rouge et une noire et l’enfiler dans l’aiguille.

Passez cette aiguille dans chaque caboche d’ail en disant pour chaque caboche : "Mauvais sort va t-en, diminue et meurs de faim !

À mesure que le cycle de la lune prend fin : « Mauvais sort fiche le camp, qu’il en soit ainsi »

Placez le collier dans la pièce la plus importante de votre demeure.

A la nouvelle lune, prendre le collier et l’enterrer sur un terrain abandonné ou au pied d’ un arbre mort.

Le mauvais sort sera lui aussi mort et enterré.  »

Alors, imaginez que quelqu’un ait fait ça et enterré son collier au pied d’un arbre mort dans le Champ Creiss (du temps où c’était un champ). Il y a un grand risque que si on construit sur le Champ Creiss, on fasse des trous, et le risque de casser cette protection est grand !

Foi de Mélusine !!!!

(À suivre…)

Post-Scriptum : Pour lire le premier épisode, cliquer ici.


Commentaires

Logo de Carabosse
Les mystères du Champ Creiss (suite)
jeudi 6 mai 2010 à 19h32 - par  Carabosse

Suite promise suite dûe....et promesse respectée. Cette Mélusine Damganaise d’adoption m’a fait passer un moment très agréable. Je prends rendez vous pour la suite et suis impatiente de la lire. Surtout si les sorcières s’en mêlent.....hihihihi

Logo de Carabosse
mercredi 12 mai 2010 à 19h31 - par  Carabosse

Rassure toi je suis laide,vieille et méchante mais je suis aussi très fatiguée. Il y a bien longtemps que je n’ai plus croisé de princesse pour lui jeter un mauvais sort. La dernière te souviens tu s’était piquée le doigt à un fuseau et s’était endormie cent ans jusqu’à ce que son prince ne la réveille. Penses tu que nos petits Damganais croient encore aux fées et aux sorcières ? Si c’est le cas il faut leur dire qu’aux cotés des sorcières il y a toujours de jolies fées et que même à la nuit tombante ils peuvent traverser le Champ Creiss sans crainte. Je te promets de rester sage et d’attendre la suite de ton histoire. Juré craché....foi de sorcière.

Logo de Melusine
mardi 11 mai 2010 à 16h02 - par  Melusine

avis à Carabosse : si tu cherches à nuire, je te signale que j’ai enterré depuis longtemps tous les rouets de Damgan au Champ-Creiss, tellement profond que tes vieux bras ne pourront jamais les déterrer, tellement profond que même des buldozers n’y parviendraient pas. J’y ai même mis le feu avant de reboucher le trou. Juste quelques cendres se sont envolées, ce qui a provoqué un gigantesque incendie, d’où probablement le nom de la rue de Kerifeu. Alors, continue à lire mon histoire et sois sage et tu en sauras plus un jour...

Melusine

Météo

Damgan, 56, France

Conditions météo à 14h00
par weather.com®

18°C


  • Vent : 12 km/h - est
  • Pression : 1015.6 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 17 octobre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 18 octobre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 19 octobre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 20 octobre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 21 octobre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions