Les mystères du Champ Creiss (troisième épisode)

jeudi 30 septembre 2010
par  Mélusine

Cela fait bien longtemps que j’ai laissé cette histoire en plan. Il y a comme ça des chantiers qui traînent, c’est comme les permis de construire, ça va, ça vient...

Et puis on hésite toujours à dire des choses qui ne plaisent pas à tout le monde. Pour ma part, ça n’est pas que j’ai peur des représailles, j’ai toujours mis ça de côté. Parce que sinon, on ne ferait rien de sa vie. Parfois ça a des conséquences graves, mais comme je m’appelle Mélusine, j’ai toujours quelques tours dans mon sac pour m’en sortir (une autre fois, je vous raconterai l’histoire du stoppeur que j’avais gentiment voulu dépanner un soir où il pleuvait des cordes). Ce qui m’embêterait, ce serait de dire un truc méchant qui ne serait pas vrai. Non pas par malice, mais par ignorance.

Alors j’essaie de ne rien dire qui ne soit pas vrai. Mais le problème pour le Champ-Creiss, c’est difficile de savoir ce qui est vrai puisque personne n’explique rien.

C’est comme de dire aux enfants « Touche pas à ça ! », « fais pas ci », « c’est pas beau », « dis bonjour à la (grosse et méchante) dame ! », sans expliquer pourquoi il est préférable de ne pas toucher aux choses fragiles, que les grimaces peuvent être mal ressenties, et que, tu vois, tu n’aimes pas quand les grandes personnes font comme si tu n’existais pas (quoi que, parfois…), et que la dame, elle n’est peut-être pas méchante, mais malheureuse, tout ça…

En plus les enfants, ils ont tendance à singer les adultes, et le résultat n’est pas toujours joli, joli… C’est terrible ma tendance à faire des digressions alors que vous souhaitez tellement comprendre l’histoire du Champ-Creiss... Alors bon, quelqu’un a quand même interrogé le maire (Monsieur le Maire, pardon).

Il paraît que sa première réponse a été :
- « C’est comme ça. On ne touche pas au Champ-Creiss PARCEUQUEU !
- Merci, Monsieur le Maire, de bien vouloir développer un peu !
- et bien…
PARCEUQUEU on a besoin de ce parking dans le centre ville,
PARCEUQUEU on en a besoin pour le marché ou pour des manifestations comme les vide greniers ou autre… et que ça soit en centre ville. »

La personne qui m’a dit ça, je pense qu’elle a exagéré un peu. Je ne vois pas le maire dire « PARCEUQUEU ! ». Il ne manquerait plus qu’il rajoute « ETPUISCÉTOUT » et on croirait que c’est une maman excédée par les « pourquoi » de son rejeton.

Moi, je trouve ça un peu curieux quand même. En dehors des jours de marché, même les jours de grande-grande-marée, ce parking est désespérément vide. Cela montre bien que les grands sportifs que sont les pêcheurs à pied qui n’hésitent pas à crapahuter pendant des heures sur l’estran à marée basse deviennent terriblement épuisés lorsqu’il s’agit de faire 200m à pied dans le village…

C’est quand même bête (sauf votre respect), de vouloir construire la salle polyvalente sur une zone qui a déjà été inondée, donc inondable, en laissant en parking un terrain parfaitement constructible où l’on n’a jamais vu stagner la moindre flaque d’eau… Pourquoi ne pas inverser, faire le marché et le parking sur le terrain de l’abri et faire une super salle polyvalente au Champ Creiss ? Pour dynamiser le bourg, je pense que ça le dynamiserait vraiment.

Alors pourquoi pas le Champ Creiss ? Le marché y a été déplacé il y a quelques années par un arrêté je crois, à la demande d’un commerçant qui pensait qu’il fallait le recentrer auprès des commerces. Il paraîtrait qu’un marché devant les boutiques attire le chaland… Ça n’a pas l’air d’être l’avis de tous, vu qu’un restaurateur a fait déménager cet hiver un bouquiniste de devant chez lui parce que paraît-il, son stand lui portait tort… Après la mairie a parlé de problème de circulation, de sécurité. Sauf que le restaurateur a aussitôt sorti ses tables dans la rue, juste à la place du stand, et même au-delà …

Et bien, vous n’allez pas me croire, mais aux dernières nouvelles (radio trottoir), il serait question d’y faire la cantine municipale, derrière la maison des jeunes… Encore des bruits …
N’empêche, ça ne serait pas idiot du tout, mais ça ne va pas dans le sens du maire…

Mais quand on y pense, c’est quand même fou : je connais bien plusieurs conseillers municipaux, et bien pas un ne peut me dire où elle va se faire, la nouvelle cantine. Il avait été question de la salle polyvalente (tiens au fait, on n’en parle pas beaucoup ces temps-ci…), et puis que finalement non (je serais plutôt d’accord pour effectivement ne pas mélanger…), et puis, silence.

Bah ! c’est comme d’habitude. Monsieur le maire va un jour apporter sa solution qu’il faudra voter tout de suite. Ceci dit, il doit faire ça par gentillesse, il a peur d’user les cellules cérébrales des autres…

Je crois que je vais laisser le Champ-Creiss de côté pendant un moment. Vous m’excuserez, mais il se passe des choses à Damgan ces temps-ci, je ne vous dis pas !!!


Post-Scriptum : pour lire ou relire les deux premiers épisodes de ce feuilleton, c’est ici et .


Commentaires

Météo

Damgan, 56, France

Conditions météo à 04h30
par weather.com®

15°C


  • Vent : 4 km/h - N/D
  • Pression : 1017.6 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 14 août
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 15 août
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 16 août
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 17 août
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 18 août
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions